Nettoyage industriel par aérogommage

mardi 5 juillet 2022

Qu'est-ce que l'aérogommage ?

Connaissez-vous l'aérogommage ?

L'aérogommage est l'une des techniques de nettoyage industriel employées pour le traitement des surfaces tout comme le nettoyage cryogénique. Mais à l'instar du nettoyage cryogénique qui utilise de la glace carbonique, l'aérogommage utilise un abrasif naturel, tel l'abrasif Garnet.

L'aérogommage est une technique de décapage innovante de sablage à basse pression. Elle permet de décaper une surface sans altérer le support, en projetant à basse pression un mélange d'air comprimé et d'abrasif naturel (grains de quelques microns à 1 mm, préférence écologique). Grâce à une gestion très précise de cette projection, l'aérogommage est efficace et sûre pour tout type de surfaces (bois, métaux, etc.).

Aérogommage : quelle différence avec le sablage ?

Dix fois mois d'abrasif que le sablage

Il existe plusieurs méthodes de décapage à l'abrasif, dont le sablage, l'hydrogommage et l'aérogommage. L'aérogommage et le sablage sont souvent confondus, mais la première technique est beaucoup plus douce que la seconde. En effet, dans le cas de l'aérogommage, les abrasifs naturels sont projetés à très faible pression pour ne pas détériorer le matériau à traiter.

L'aérogommage est une technique qui utilise dix fois mois d'abrasif par heure que le sablage pour un résultat identique.

La méthode d'aérogommage est très efficace et permet d'atteindre tous les recoins. Avec les différents abrasifs, il est possible d'adapter l'utilisation de ce procédé à tout type de supports, même les supports de petite taille et les plus fragiles. Le sablage à son tour est connu principalement pour le traitement des grands ouvrages (ponts, navires, etc).

 

Les principaux inconvénients du sablage par rapport à l'aérogommage, sont une faible polyvalence et une forte consommation d’abrasifs. Celle-ci varie entre 100 à 700 kg/heure environ, ce qui explique généralement la grande capacité de cuves des sableuses (eviron une centaine de litres pour certaines). En comparaison, la consommation d'une aérogommeuse s’élève entre 20 et 50 kg/heure, selon la taille du granulat utilisé. Cette faible consommation permet ainsi de réduire la capacité des cuves, ce qui se traduit par un équipement plus compact. Elle permet également l’utilisation d'abrasifs plus pointus : l’abrasif Garnet, le bicarbonate, l’abrasif JetMag, l’abrasig végétal, etc.

DELTA DIFFUSION

Pourquoi utiliser l'aérogommage ?

La méthode de l'aérogommage possède de nombreux avantages, qui en font un procédé de décapage économique, écologique et efficace dans de nombreux domaines d'application.

Le contrôle précis du débit d'air et de l'abrasif projeté permettent de réduire considérablement la consommation énergétique et la quantité d’abrasifs consommée lors du procédé de décapage (entre 20 et 50 kg/heure).

Les aérogommeuses actuelles sont également adaptées à l'utilisation d'abrasifs écologiques, plus respectueux pour l'environnement. Ces abrasifs sont naturels, dépourvus de toxicité et chimiquement inertes. Leur granulométrie et leur dureté spécifiques multiplient les domaines d'application possibles.

Autres principaux avantages de l'aérogommage :

  • Mise en œuvre facile et rapide
  • Décapage rapide et efficace des surfaces
  • Production moindre de poussière
  • Résultat plus précis, soigné et plus respectueux du support à décaper
  • Nombreuses possibilité de réglages
  • Décapage de surfaces fragiles sans les altérer

Quel équipement pour l'aérogommage ?

Un ensemble pour le décapage par aérogommage se compose généralement de trois appareils séparés :

  • le compresseur d'air
  • un système de traitement de l'air
  • l’aérogommeuse

Aucun de ces équipements n’est à sous-estimer car chacun joue un rôle très important.

L’aérogommeuse

L'aérogommeuse est un matériel de base du décapage par aérogommage. L'aérogommeuse permet de cmieux ontrôler votre consommation d’abrasif et d’ajuster l'action du granulat en fonction de la surface à décaper.

Chaque aérogommeuse a ses propres avantages et est adaptée à des utilisations bien précises. Il est donc important d'identifier vos besoins et votre utilisation avant de choisir votre équipement.

 

DELTA DIFFUSION

Le compresseur d’air

Le choix du compresseur d'air est déterminé selon le type de travail à effectuer et l'utilisation à faire. Son débit d'air (en litre par minute) définit la taille de buse installée sur l'aérogommeuse et par conséquent le rendement maximal de l'ensemble. Le type de moteur est également à définir : électrique ou thermique.

Un système de traitement de l'air

L'humidité est la principale cause de dysfonctionnement d'un équipement d’aérogommage et représente 95 % des arrêts de travaux sur le chantier. Un bon système de traitement de l'air est donc indispensable pour éviter ces problèmes. L'air aspiré par le compresseur d'air subit une forte montée en température et peut atteindre une température de 90°C ou plus. L'air à cette température peut contenir beaucoup plus d'humidité que l'air froid. En effet, cette humidité se retrouve sous forme de la vapeur, qui est ensuite refroidie par l’appareil et transformée en liquide.

La condensation de liquide provoque le colmatage inévitable de l’abrasif et donc un arrêt de productivité. Un système de traitement de l’air permet de supprimer l’humidité générée et d’alimenter votre équipement d’aérogommage en air sec.

Quel abrasif choisir pour l'aérogommage ?

Pour effectuer un décapage par aérogommage, il existe de nombreux abrasifs différents. Il est judicieux de les choisir en fonction du type d'application, car les abrasifs d'aérogommage se caractérisent par différents niveaux de dureté et de densité. Les abrasifs de dureté et de densité importante sont préconisés pour les applications standards, tandis que les abrasifs de dureté et de densité plus fines sont réservés aux applications spécifiques.

Le choix de l'abrasif s'effectue en fonction de sa dureté en Mohs qui varie de 1 à 10 (10 étant la valeur la dureté du diamant), sa granulométrie, la pression de projection.

Vous pourrez également vous équiper par la suite d’une cabine de sablage pour un meilleur confort de travail :

  • pour décapage de pièce à traiter de petite taille
  • maîtriser le dégagement de poussières

L'aérogommeuse et les abrasifs

Une aérogommeuse ou sableuse basse pression est en réalité la machine utilisée pour décaper tout en douceur. L'aérogommeuse se distingue d’une sableuse principalement sur trois aspects :

  • La consommation d’abrasif : beaucoup moins importante (jusqu’à 10 fois moins par heure qu’une sableuse) ;
  • La pression de travail de décapage, et donc le type d’applications : le travail s’exécute à basse pression pour la remise en état des surfaces fragiles et délicates telles que : le bois (meuble en bois, charpentes, poutres), les façades, les carrosseries automobiles, etc.
  • Le traitement écologique : la grande majorité des abrasifs employés sont écologiques : noyaux d’abricots, bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium), etc.

Telle une sableuse, l’aérogommeuse dispose d’une cuve, dans laquelle on déverse l’abrasif.

Mise sous pression, l'aérogommeuse dispose d’un tuyau de tir, d’une lance avec une buse de projection. En règle générale, cette dernière est en carbure de tungstène bien que certains constructeurs sont en mesure de vous proposer ce type d’article en carbure de bore, plus résistant, notamment si vous désirez travailler à haute pression (supérieur à 7 bars).

En utilisant votre système de projection d’abrasif à une pression de plus de 7 bars, vous pourrez l’utiliser comme une sableuse : pour l’abrasion des surfaces très encrassées, ou pour retirer des pollutions très tenaces telles que l’oxydation sur les surfaces métalliques, ou encore la peinture époxy.

Mais, vous pourrez également, même à basse pression, et en utilisant l’abrasif adapté (ex : corindon), créer une rugosité pour une meilleure accroche de la peinture, spécialement à l’occasion de la préparation de surface avant mise en peinture. Les aérogommeuses sont systématiquement associées à des compresseurs d’air : l’air comprimé propulse l’abrasif. Ce dernier est alors le vecteur de pulvérisation du média, on parle alors de projection pneumatique. Les abrasifs d’aujourd’hui (notamment à base de bicarbonate…) permettent d’utiliser des produits sans le moindre risque pour l’environnement, l’utilisateur et le voisinage.

DELTA DIFFUSION

Domaines d'application de l'aérogommage

L'aérogommage est une méthode très polyvalente. Effectivement, par ses réglages précis, l'aérogommage est très efficace pour de nombreux domaines d'applications dont le décapage de meubles en bois, de pièces métalliques tendres ou délicates (carrosserie), de bardages en bois, de murs en pierre ou en béton, de radiateurs en fonte, de moteurs pour des coques de bateaux.

L'aérogommage permet de restituer l'aspect d'origine des revêtements décapés, qu’ils soient tendres ou durs. Il élimine de manière radicale les couches de peinture, les graffitis ou tags, les traces d'oxydation et de rouille, les tâches de graisses ou autres substances.

Découvrez l'équipement d'aérogommage performant de Delta Diffusion pour vos procédés de décapage industriel.

L’aérogommage peut-être utilisé dans des applications très variées :D

  • Décapage efficace et délicat des boiseries,
  • Décapage de couche de peinture sur portails,
  • Nettoyage et décapage des jantes,
  • Traitement de la fonte (radiateurs),
  • Nettoyage de soudure,
  • Traitement des aciers : traitement anticorrosion,
  • Ravalement de façade (décapage enduit),
  • Décalaminage,
  • Nettoyage et décapage de mur en brique,
  • Nettoyage des persiennes,
  • Nettoyage de façade,
  • Décapage de tags et graffitis,
  • Décapage façade en pierre,
  • Rénovation des voitures de collection,
  • Décapage de peinture,
  • Nettoyage des pièces mécaniques,
  • Nettoyage des monuments historiques,
  • Décapage des volets en bois,
  • Décapage meuble en bois,
  • Travaux de sablage

Delta Diffusion

Delta Diffusion

,
FR
+33 4 81 61 02 75
contact@delta-diffusion.com